GARDE-MOI À FLOT - Plume et Conscience
323
post-template-default,single,single-post,postid-323,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,vertical_menu_enabled,qode-title-hidden,qode_grid_1300,side_area_uncovered_from_content,qode-content-sidebar-responsive,qode-theme-ver-17.0,qode-theme-bridge,disabled_footer_top,disabled_footer_bottom,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.5,vc_responsive

GARDE-MOI À FLOT

Tel une goutte de pluie
Qui passe inaperçue dans l’orage,
Je tombe sans fin,
Soufflé par le vent…
Rien ne peut arrêté la chute…
Je tombe… je tombe.. je tombe…
Dans un tournoiement frénétique
Mon âme descends aux enfers…
Aucun espoir…
Je tourne… Je tourne… je tourne…
Je suis perdu dans mon propre esprit
Triché par le poids des hommes…
Le ciel s’éloigne et le sol grandit,
À chaque seconde, de plus en plus rapidement…
Mon sang se gèle et ma chaire se déchire…
Penser devient inutile, les images défiles…
Je perds le sens des directions…
Aucun sens… aucun but…
Tout se consume…
La mort devient une folie…
La main tendu vers le ciel,
Vers le passé qui m’échappe…
Je ne veux pas voir l’avenir…
Et je redoute l’arrivé…
C’est le temps de partir…
Bientôt je remonterai doucement,
Vers les cieux…

No Comments

Post A Comment