Le gouvernement - Plume et Conscience
429
post-template-default,single,single-post,postid-429,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,vertical_menu_enabled,qode-title-hidden,qode_grid_1300,side_area_uncovered_from_content,qode-content-sidebar-responsive,qode-theme-ver-17.0,qode-theme-bridge,disabled_footer_top,disabled_footer_bottom,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.5,vc_responsive

Le gouvernement

J’me casse gueule à essayer d’comprendre
Ce monde… d’intolérance…
et ces chiens qui t’sentent le cul pour avoir ton vote.

Assoiffé… avec mon âme contrit
Je milite… pour changer ce monde
Quand j’célèbre ma victoire, tout reste pareil.

Notre sang du labeur on nous le cannibalise
On a donnez nos couilles à ceux qui dirigent
Ils les ont broyés en fumée roulée.
Pis là on fume…
on fume…
on fume…….
et on oublie…
on s’oublie dans des selfies
Je me souviens….
ou pas…
Je voulais me séparer de quoi déjà ?

Capitalimes putride, mirage démocratique
Prends ton gaz de schiste mets-toi le ou j’m’assi
L’indifférence des rois… sur un peuple soumis

Plus on les changes, plus on engraisse la machine
Pieds et poings liés, on voudrait crier
Mais notre seul pouvoir c’est de se la farmer.

Notre sang du labeur on nous le cannibalise
On a donnez nos couilles à ceux qui dirigent
Ils les ont broyés en fumée roulée.
Pis là on fume…
on fume…
on fume…….
et on oublie…
on s’oublie dans des selfies
Je me souviens….
ou pas…
Je voulais me séparer de quoi déjà ?

On se saigne, à essayer de survivre
Alors qu’les lâches s’enrichissent de notre manque d’échine
Et les nouvelles corrompues occultent les menteurs

Tiens-toi debout, pour changer le décor
Et prends le temps de sacrer les poubelles dehors
C’est l’heure d’amender notre destiné
Notre destiné…
Notre destiné… né.. né.. né…
Notre destiné

Car notre sang du labeur on nous le cannibalise
On a donnez nos couilles à ceux qui dirigent
Ils les ont broyés en fumée roulée.
Pis là on fume…
on fume…
on fume…….
et on oublie…
on s’oublie dans des selfies
Je me souviens….
ou pas…
Je voulais me séparer de quoi déjà ?
me séparer de quoi déjà ?
me séparer…..
Les rats vont prendre le bord…
Les rats vont prendre le bord….
prendre le bord.

Michel T Dallaire – 2019-02-13

No Comments

Post A Comment